Jeudi , 27 novembre 2014
Avertissement :
Déchiffrez le langage du corps féminin en 10 points

Déchiffrez le langage du corps féminin en 10 points

Les pupilles
Si elle se sent excitée par vous (et pas uniquement sexuellement), ses pupilles se dilatent. Son cerveau commande à ses iris de laisser passer plus de lumière pour permettre à son corps de profiter de toutes les formes de stimuli qui peuvent l’entourer. Bonus : alors que le bien-être se propage en elle, elle vous regardera sous votre meilleur angle… C’est le moment d’attaquer !

Les cils
Tenez son regard pendant quelques instants. Si elle clignote des yeux plus que la normale (ce qui représente environ 15 battement de cils par minute), il y a de grandes chances qu’elle soit sous pilule : les femmes qui sont sous contraceptif clignotent des yeux 32 % de plus que les autres. Que cela signifie-t-il pour vous ? Prenez votre posture d’homme viril et votre mine de tombeur quand vous la regardez. En raison de l’augmentation du taux d’hormones dû à la pilule, les femmes sont plus attirées par les hommes forts, avec de larges mâchoires par exemple.

Le cerveau
Elle vous accompagne verre après verre, vous commencez à vous transformer en pipelette pendant qu’elle semble vieillir de 10 ans. Où est le problème ? Les hommes et les femmes ressentent différemment l’ivresse. Les hommes perdent leurs inhibitions, tandis que les femmes s’endorment doucement. Si vous cherchez à la garder dans un esprit de fête, ne lui donnez plus d’alcool ! A la place, mettez de la musique. Une musique à tempo plutôt rapide lui rendra le sourire.

Le ventre
Vous voulez savoir si c’est le bon moment pour aborder une conversation difficile ? Vous pouvez sentir si elle est assez détendue grâce à sa respiration. Si son estomac se bloque à chaque inspiration, c’est qu’elle prend des respirations superficielles, ce qui indique le stress. Gardez vos distances ! Si son abdomen et sa poitrine se soulèvent à chaque inspiration, c’est qu’elle respire plus profondément et se sent détendue.

Le nez
Son odorat est plus fin le matin, ce qui constitue tout d’abord une bonne raison pour se brosser les dents immédiatement, mais c’est surtout le meilleur moment pour l’impressionner avec vos talents culinaires. Notre odorat participe à 90 % du goût.

Offrez-lui un petit déjeuner au lit composé de banane, dont l’arôme, d’après les chercheurs, augmenterait l’afflux sanguin du vagin. Ce qui peut conduire à prendre soin d’elle de façon différente tout de suite après…

La poitrine
Des rougeurs peuvent apparaître sur sa poitrine pendant les préliminaires. Ce phénomène naturel découle des changements de pression artérielle et de circulation sanguine. Prenez ça comme une façon discrète de vous inciter à continuer vos caresses ! Un autre signe que vos soins sont appréciés : les seins d’une femme croissent de près de 25 % avec le plaisir.

La cambrure de son dos
Alors qu’elle s’approche de l’orgasme, elle commence à se cambrer. Maintenez-la fermement par la taille et là, restez en phase avec ses mouvements de bassin. Et, s’il vous plaît, ne vous arrêtez pas, maintenez le même rythme et la même intensité de la stimulation jusqu’à ce qu’elle jouisse. Elle vous le revaudra après, le jeu en vaut la chandelle !

Les ongles
Faites attention à ses doigts : parmi les signes les plus révélateurs d’anxiété ou de dépression chez une femme, on compte les comportements répétitifs comme se ronger les ongles et la peau autour. Si vous la voyez faire ça, ne lui ordonnez pas d’arrêter au risque qu’elle se braque. Au lieu de cela, éloignez doucement sa main, et maintenez-là fermement loin d’elle.

Les mains
S’il semble qu’elle a toujours les mains froides, c’est parce que c’est le cas, (presque trois degrés de moins que les vôtres), et peut-être plus si elle est stressée. Le corps d’une femme, bien plus que celui des hommes, est conçu pour garder son cœur plus chaud que ses extrémités. Ainsi, pour réchauffer ses mains, ne les massez pas mais enveloppez sa taille de votre bras. Cela aura pour effet de réchauffer son cœur et permettra au sang d’affluer vers ses mains.

Entre ses jambes…
Bon, vous en savez assez sur le cycle menstruel d’une femme pour savoir quand la laisser tranquille. Maintenant, ajoutez cette donnée à votre arsenal de techniques : deux semaines après le début de ses règles, elle sera à son plus haut point d’excitation, promis ! L’attirance d’une femme pour le sexe est décuplée lorsqu’elle est en période d’ovulation. Attention : c’est aussi le moment où elle est susceptible de tomber enceinte… à bon entendeur salut !