Lundi , 24 novembre 2014
Avertissement :
Comment caresser ses seins ?

Comment caresser ses seins ?

Les seins des femmes sont à l’image de leur propriétaire : exigeants ! De plus, chaque paire est unique. Apprenez à les caresser et elle vous tombera dans les bras, fondante…

Les larges poitrines :
Des chercheurs de l’Université de Vienne ont constaté que les gros seins étaient moins sensibles de 24% par rapport aux plus petits. « C’est probablement parce que le nerf qui transmet la sensation du mamelon est plus étiré », explique Alan Matarasso, chirurgien plasticien à New-York. Stimulez les côtés des seins, juste en-dessous des aisselles avec votre bouche ou du bout des doigts. Faites tourner votre langue sur ses mamelons et mordillez-les doucement.

Les petits seins :
Ils sont sensibles mais ils supportent plus de mouvements. Utilisez vos paumes de mains et faites légèrement rebondir sa poitrine pendant un rapport sexuel.

Les poitrines affaissées :
Ces seins sont les moins sensibles : non seulement parce que leurs nerfs sont tendus mais aussi parce qu’ils sont compressés par le poids de la poitrine. Allongez-la sur le dos ce qui soulagera la tension des nerfs et l’aidera à se concentrer sur le plaisir.

Les poitrines refaites :
Si c’est bien fait, les implants ne modifient pas les sensations. Mais les seins bougent différemment. Concentrez-vous sur la surface de sa poitrine. Avec votre langue, dessinez des cercles en vous rapprochant progressivement des tétons.

Les seins d’une jeune mère :
Ses mamelons sont sensibles, occupez-vous plutôt du dessous de ses seins qui est souvent négligé. Prenez-les délicatement dans le creux de vos mains et soupesez-les. Cela la soulagera de sa longue journée d’allaitement.

Les tétons
Ce sont les baromètres du plaisir, pratiques et faciles à décrypter : durs c’est bon, renfrognés, c’est mauvais signe ! Mais ils réagissent également aux variations de température, surgissant quand il fait froid, comme lorsqu’on a la chair de poule. En fait, chez certaines femmes les mamelons sont si importants que vous pouvez la faire jouir rien qu’en les caressant. Mais leur sensibilité est très variable, à manipuler avec précaution !

Les larges :
Parce qu’ils ont plus de terminaison nerveuse, ils sont souvent hypersensibles et il ne faut donc pas être trop agressif…

L’auréole, le cercle foncé qui entoure le mamelon, est en fait plus sensible que le mamelon lui-même. Concentrez-vous particulièrement sur sa partie supérieure (au-dessus du téton).

Les craintifs :
Une étude montre que 3% des femmes ont des tétons tournés vers l’intérieur. Ce problème est génétique. Mais les terminaisons nerveuses ne sont pas différentes des autres mamelons. « Souvent, les femmes ayant des mamelons rentrés sont très sensibles émotionnellement parce qu’elles estiment que leurs tétons ne sont pas normaux », déclare Shirley Usman, un thérapeute. Rassurez-la avec des compliments sur ses seins. Vous pouvez appâter ses tétons en les touchant, les embrassant, les léchant et les suçant doucement. Bref, déployez toute votre douceur pour ces mignons que nous adorons !