Avertissement :
Célibataires vs mariés

Célibataires vs mariés

Vaut-il mieux être en couple ou vivre seul ? Voici quelques éléments de réponse sur le bien-fondé des arguments que célibataires et casés utilisent pour défendre leur mode de vie.

Les hommes mariés vivent plus longtemps
VRAI
Selon une étude de l’université anglaise de Warwick (Royaume-Uni), réalisée sur 20 000 hommes durant 20 ans, les mariés ont une espérance de vie supérieure de trois ans en moyenne à celle des célibataires. L’enquête démontre également qu’ils gagnent mieux leur vie (environ 4000 euros annuels de plus). Leur longévité s’explique donc facilement. En partageant dépenses et frais avec leur partenaire les hommes mariés sont moins souvent soumis au stress et leur santé est préservée.

Les célibataires compensent l’absence de partenaire grâce aux amis
FAUX
Beaucoup considèrent que les meilleurs amis des célibataires ne sont rien de plus qu’un simple placebo soignant le mal de solitude. C’est faux. Les célibataires ont la chance de pouvoir faire durer leurs amitiés et de créer, ainsi, un environnement affectif très riche. Les gens en couple, en revanche, ont tendance à reléguer leurs amis au second plan. Le célibataire ne cherche pas à compenser l’absence de partenaire. Il apprécie la compagnie de ses amis parce qu’il a su entretenir le lien qui les unit et, avec le temps, renforcer leur complicité.

Les mariés regrettent leur liberté perdue
FAUX
Non, les personnes mariées ne regrettent pas leur liberté perdue. Elles sont nostalgiques face au temps qui passe. Et cela arrive également aux célibataires. La différence, c’est que les mariés sont susceptibles d’associer –à tort- leur nostalgie du passé et leur décision de se mettre en couple.

Les célibataires dorment mieux
VRAI
Un test cognitif a été réalisé sur deux groupes d’hommes à l’université de Vienne (Autriche). Les membres du premier groupe dormaient accompagnés, ceux du seconds le faisaient seuls. Au réveil, les premiers semblaient plus « endormis » (restons gentils) et les seconds beaucoup plus alertes sur le plan intellectuel. Conclusion : dormir en couple joue sur la qualité de votre sommeil et votre forme intellectuelle en journée s’en ressent.

Les mariés sont moins stressés
VRAI et FAUX
Tout dépend des conflits qui agitent -ou pas- le couple. Selon une étude réalisée à l’école de médecine de l’université de l’Ohio (Etats-Unis), quand un couple va bien, les deux partenaires ont des taux de cortisol (surnommée « hormone du stress ») extrêmement bas. Mais si le couple traverse une crise, ces taux s’envolent et dépassent, de beaucoup, les taux de cortisol relevés chez les célibataires.

Les célibataires attendent le partenaire idéal
VRAI et FAUX
Certains célibataires choisissent leur célibat. D’autres, en revanche, s’en excusent et expliquent ne pas avoir encore rencontré le ou la partenaire idéal(e). Il est logique qu’à 17 ans, on ait envie de multiplier les expériences, et d’attendre avant de s’engager… À 30 ou 40 ans, le maintien de cette posture est plutôt synonyme d’échec. A cet âge, multiplier les expériences n’est plus une nécessité. On utilise alors l’excuse du partenaire idéal pour continuer à papillonner.

Les mariés sont plus gros
VRAI
Une étude réalisée sur 8000 Américains, sur une période de 5 ans, a montré que ceux qui se faisaient passer la bague au doigt prenaient 3 kilos de plus que ceux qui restaient célibataires. Les célibataires sont, en effet, plus attentifs à leur apparence et doivent rester séduisants s’ils ne veulent pas trop souvent se coucher seuls… Les femmes en couple prendraient, elles, 4 kilos de plus en moyenne que celles restées sans compagnon. Tout ça, semble-t-il, parce qu’elles adoptent la même alimentation que leur homme. Une alimentation plus riche en graisses que celle qu’elles avaient avant publication des bans.

Les gens mariés sont plus dépendants
FAUX
Un célibataire n’a besoin de personne pour choisir ses vêtements. Une célibataire est, à coup sûr, capable de planter un clou ou de mener à bien de petits travaux d’électricité sans demander de l’aide à quiconque. Les célibataires sont plus indépendants, cela semble évident. Détrompez-vous ! Célibataires et mariés ont les mêmes capacités, mais les mariés ont tout simplement cessé d’en utiliser quelques unes. Dans un couple, chaque partenaire se spécialise et prend le contrôle d’un domaine dans lequel il se sent compétent. C’est ainsi que les tâches se répartissent. Déléguer certaines tâches génère un manque de pratique mais n’est en aucun cas synonyme d’incapacité ou de plus grande dépendance.

Les célibataires boivent plus
VRAI
Selon une étude du Centre pour le contrôle et la prévention des maladies américain (CDC), les hommes mariés fument moins et consomment moins d’alcool que les célibataires, les veufs et les divorcés. Par conséquent, leur propension à développer certaines maladies est moindre.

Plus de sacrifices pour les mariés
FAUX
Vivre à deux exige de faire un certain nombre de concessions et de cesser de ne penser qu’à soi. Ces sacrifices ne sont en général pas douloureux. Il est cependant fréquent de faire porter la responsabilité de tous ses renoncements à son état civil.  Mais nul n’est dupe. Ce n’est qu’une excuse.

Plus de sexe pour les célibataires
FAUX
Non, les célibataires ne draguent pas à tout va et ne vivent pas entourés de filles disponibles à toute heure du jour et de la nuit. Ils ont plus de choix, c’est vrai, mais pas plus d’occasions. Et passé un certain âge, les rencontres se font plus rares et la concurrence (avec les nouvelles générations) plus féroce.